Quand on commence un sport ou un nouveau programme on a tendance à en faire bien plus qu’il en faut. Au démarrage la motivation est démultipliée et on souhaite des résultats pratiquement immédiats. On aimerait exploser le chrono,  soulever des charges importantes,  perdre du poids, transformer sa silhouette. Bref on aimerait être le meilleur. Autant de bonnes raisons qui font qu’on va abuser de la pratique sportive aux conséquences négatives telles que blessures, démotivation jusqu’à certaines fois l’arrêt total. Alors quelle est la fréquence idéale ? Faut-il des jours de repos ? Avec quel autre activité pouvons-nous alterner ? Des questions auxquelles je vais apporter des réponses de par mes connaissances et mon expérience. Mais une chose est essentielle, il faut dépasser ses limites, sortir de sa zone de confort tout en ECOUTANT SON CORPS, c’est primordial.

La fréquence idéale pour s’entraîner

Il est vrai que fonction du sport, du niveau et de l’objectif, la fréquence d’entraînement sera différente. Mais il y a quand même des règles générales (qui ne s’appliquent pas aux sportifs professionnels). Pour avoir une progression et des résultats, l’entraînement doit être régulier et s’allonger dans le temps. Régulier ne veut pas dire tous les jours. En effet  une activité sportive intense sollicite beaucoup votre corps. Prenons l’exemple des circuits HIIT (entraînement à intervalles de haute intensité) tel que le 24 minutes CHALLENGE que j’ai créé ; c’est 24 minutes d’efforts intenses entrecoupés de phases de récupération. Sur l’effort intense votre rythme cardiaque s’accélère très rapidement et oblige votre corps à puiser dans ses réserves de graisses (c’est ce qu’on cherche) et sollicite vivement, vos muscles en altérant des fibres musculaires, et vos articulations. Vous comprendrez aisément que votre corps doit se reposer, dans l’idéal tous les 3 jours pour éviter les blessures tendineuses et articulaires.

Le repos

Si vous êtes réellement à l’écoute de votre corps, vous ressentirez des alertes : une contracture, une épaule sensible, une cheville plus raide que d’habitude etc…… En aucun cas il faut tout arrêter, au contraire. Mais c’est là qu’on peut comprendre l’importance du repos. Le repos ne se prend pas uniquement au moment des douleurs, le repos est aussi préventif. C’est pourquoi après 3 jours d’entraînements intensifs, le 4ème jour doit être tranquille et doux. Vous pouvez considérer le repos sans aucun sport ce jour là.  Pour ceux qui aiment avoir une activité sportive quotidienne utilisez le jour de repos pour faire de la marche, du yoga, du Pilates. Pratiquez une activité qui ne génère aucun traumatisme physique. Pour l’instant nous avons évoqué le repos uniquement en réponse au corps physique. Sachez que le repos est également très utile dans votre motivation. Le fait de stopper une journée et de mettre votre mental en “off sport”, va provoquer un manque corporel d’énergies positives. C’est pourquoi vous serez impatients et ravis de reprendre l’entraînement le surlendemain. A l’inverse si vous ne vous accordez aucun repos, vous allez provoqué un épuisement physique et un écoeurement moral.

Le meilleur moment de la journée pour faire du sport

Le meilleur moment dépend de votre objectif, de votre emploi du temps, de vos préférences personnelles. Scientifiquement l’idéal pour s’entraîner, afin d’avoir les meilleurs résultats et performance est aux alentours de 17h car c’est l’heure où la température du corps est la plus élevée.

Pour les personnes qui ont des difficultés de sommeil, il est préférable de ne pas faire de sport intense au moins 3h avant le coucher. C’est pourquoi il est dit à certain de ne pas faire de sport à partir de 19h.

Il est bien aussi de faire du sport le matin pour booster le corps, apporter de l’énergie, diminuer le stress. La perte de poids sera plus importante en s’entraînant le matin avant le petit-déjeuner. Mais attention le corps est en phase de réveil, il va puiser dans les réserves de graisses et très vite il va réclamer “du carburant”. Donc l’activité sportive au petit matin doit être soft. Par exemple un 24 minutes CHALLENGE au réveil à jeun est déconseillé.

En conclusion, les meilleurs conseils viennent de vous mêmes. Ecoutez votre corps et ses réactions.  Testez des moments différents de la journée pour vous entraîner.  Accordez vous, sans aucune culpabilité des jours de repos. Ainsi vous donnerez le meilleur de vous mêmes et vos résultats seront à la hauteur de vos objectifs.

L’avantage de tous les programmes que vous trouverez sur le site, est que vous êtes maître de votre temps. Quelque soit, le lieu où vous vous trouvez,  le jour et l’heure, c’est vous qui décidez de votre entraînement.

https://wilfriedkuszcoaching.fr/programmes/

 

 

 

 

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *